FAQ  ¤  Profil  ¤   Groupes  ¤   Membres  ¤   Rechercher  ¤  De/Connexion  ¤   S'enregistrer
 
 Il attache son chien à sa voiture et le traîne Sujet suivant
Sujet précédent
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Auteur Message
Admingypsie
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 23 Fév 2009
Messages: 280
Localisation: dept:46

MessagePosté le: Mar 15 Juin - 20:04 (2010) Répondre en citantRevenir en haut

http://www.lunion.presse.fr/article/region/il-attache-son-chien-a-sa-voitur…

Il attache son chien à sa voiture et le traînePublié le dimanche 13 juin 2010 à 10H20

Les mariés sortaient de la mairie. Le couple et ses invités furent alors témoins d'une scène inimaginable.
Un automobiliste roulait avec un chien attaché à sa boule d'attelage. La pauvre bête, couverte de sang, gémissait.
Ce supplice s'est déroulé hier vers 16 h 15, rue Pasteur, en plein centre-ville d'Origny-Sainte-Benoite, dans l'Aisne. Une voiture blanche, vraisemblablement une ancienne Volvo, roule alors en direction de Guise. A l'arrière un chien de race Dalmatien court et gémit, attaché à son crochet d'attelage. La bête a les pattes en sang, le ventre ouvert. Des traces rouges sont visibles dès l'entrée d'Origny, à plusieurs centaines de mètres.

Le tortionnaire prend la fuite


Passant devant l'hôtel-de-ville, le tortionnaire se retrouve bloqué par plusieurs voitures au feu tricolore. Passants et riverains découvrent alors la cruauté. Certains crient et hurlent. Plusieurs femmes, choquées, fondent en larmes.
Des clients d'un café, alertés, se rendent sur place. L'un d'entre eux relève le numéro d'immatriculation et avance vers l'auteur présumé du châtiment, seul dans son véhicule. Ce dernier ramasse son chien, qui semble mort, au regard de la quantité impressionnante de sang qu'il a perdu. Il le jette ensuite à l'arrière de sa voiture, grille le feu rouge et prend la fuite.
Surprises, choquées, écœurées, bon nombre de personnes restent sans jambe et sans voix, hébétées et sans réaction. Ce qu'elles viennent de voir dépasse leur imagination.
« Je suis sur la route tous les jours, je parcours la France chaque semaine, jamais je n'ai vu pareille chose. Pour moi, c'est simple cet homme est un assassin, capable de tout », indique Oscar.
Selon plusieurs témoins, le propriétaire de la pauvre bête, seul à bord de son véhicule, serait âgé de 25 à 30 ans. D'après nos informations, il serait domicilié dans une commune proche d'Origny-Sainte-Benoite.
Dans la précipitation, le conducteur sadique a laissé une piste. Son téléphone portable est tombé de sa poche. L'appareil a été confié aux militaires, qui se sont rendus sur place. Une enquête est en cours.

J.A. et notre correspondant J-M. SERAIN

Cette personne doit etre punie, un acte pareil est intolerable

signez la pétition
petition

_________________
Vouloir le possible c'est déja le créer

Publicité






MessagePosté le: Mar 15 Juin - 20:04 (2010) Revenir en haut

PublicitéSupprimer les publicités ?
Admingypsie
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 23 Fév 2009
Messages: 280
Localisation: dept:46

MessagePosté le: Mer 16 Juin - 23:46 (2010) Répondre en citantRevenir en haut

Six mois de prison pour le bourreau du chien
26 contributions
Publié le mercredi 16 juin 2010 à 10H56



HIER à la barre, ce jeune homme de 22 ans, originaire de Guise n'aura guère éclairé de ses mots le tribunal sur les raisons de l'acte atroce qu'il a commis samedi. Juste un « je m'en veux », à peine audible de la salle et pas vraiment convaincant. Il a traîné un chien de race dalmatien entre Origny-Sainte-Benoîte et Thenelles attaché par sa laisse au crochet d'attelage de la Volvo blanche qu'il conduit. Ni les cris de l'animal ni les hurlements des passants horrifiés par le spectacle ne l'auront fait stopper sa course. Il faudra qu'à un feu tricolore, une dame frappe à la vitre pour lui crier qu'un chien est attaché à la voiture pour qu'il sorte, s'empare de la bête à la carcasse déjà complètement disloquée, le jette sur la banquette arrière et redémarre en direction de Guise. Lorsque le chien est conduit chez le vétérinaire, il est trop tard. Mais le professionnel remarque vite, vu l'état de l'animal, que le chien a été traîné. Sébastien Claudel doit s'expliquer. Et des histoires il va en raconter plus que de raison.
Complètement désarticulé…
À l'ancienne propriétaire de Lucky, qui lui a donné et qui hier était effondrée à la barre, il raconte une histoire qui n'est pas la vérité. Le chien se serait sauvé et aurait été attrapé par un 4x4. Il promet d'ailleurs de faire passer un sale quart d'heure au conducteur du véhicule. Elle apprendra dimanche par les gendarmes l'autre version des faits. Celle qui veut que le jeune homme ait lui-même traîné le chien involontairement, jurant l'avoir attaché le temps de faire pipi, avoir été distrait par un coup de fil et avoir redémarré en oubliant la présence de l'animal. Une autre histoire sera avancée durant la garde à vue, le jeune homme aurait attaché le chien dans l'idée qu'il allait se détacher tout seul.
Sadique ou crétin ?
Sadique ou crétin ? interrogera son avocat Me Hourdin. Sadique sans hésitation pour le procureur Damien Savarzeix, lui-même propriétaire d'un chien et qui ne peut concevoir que le jeune homme n'ait pas entendu les hurlements de souffrance du Dalmatien. D'après les éléments du dossier, il ressort que le chien s'est cambré au moment où la voiture a commencé à rouler, pour essayer de la stopper. Les abrasions relevées au niveau des pattes le prouvent. Quant aux hurlements des passants et notamment des invités à la noce qui sortaient de la mairie à ce moment précis, ils n'ont pas plus fait réagir le conducteur.
Pourquoi le prévenu a-t-il voulu se débarrasser de l'animal ? À cause des voisins qui se plaignaient des aboiements quand le propriétaire le laissait seul ? Dans un accès de colère pour se venger de la propriétaire de la voiture - également ancienne maître du chien - qui lui demandait de lui rendre la Volvo alors qu'il avait envie d'aller faire un tour ? Me Hourdin opte pour l'option crétin. Si son client ne voulait plus de ce chien qu'il avait pourtant présenté à un concours, il avait tout loisir de le rendre à sa propriétaire voire de le confier à la SPA. SPA qui s'est d'ailleurs porté partie civile dans cette affaire. Le tribunal a suivi les réquisitions du procureur infligeant une peine de six mois de prison ferme, sans toutefois prononcer de mandat de dépôt. Sébastien Claudel est donc sorti libre du tribunal. Une chose est sûre, lui qui voulait quitter la commune de Guise pour habiter Oringy-Sainte-Benoîte peut désormais se chercher une autre localité où résider.
Graziella BASILE
http://www.lunion.presse.fr/article/region/six-mois-de-prison-pour-le-bourr…

 Six mois de prison pour le bourreau du chien
26 contributions
Publié le mercredi 16 juin 2010 à 10H56            

_________________
Vouloir le possible c'est déja le créer

Dernière édition par Admingypsie le Mer 16 Juin - 23:49 (2010); édité 1 fois
Admingypsie
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 23 Fév 2009
Messages: 280
Localisation: dept:46

MessagePosté le: Mer 16 Juin - 23:47 (2010) Répondre en citantRevenir en haut

Mobilisation générale d'une population choquée
Publié le mercredi 16 juin 2010 à 



Qui aurait cru que le sujet déchaînerait autant les passions ? Associations de défense des animaux, internautes… Tous montent aux créneaux. Ils clouent au pilori le tortionnaire de Lucky le Dalmatien traîné jusqu'à la mort à Origny-Sainte-Benoite.
L'auteur de cet acte de cruauté était donc jugé hier soir par les magistrats de Saint-Quentin, mais la mobilisation a commencé dès dimanche. Tout d'abord, l'association « One Voice » s'est porté partie civile. Elle milite pour « Le droit absolu des animaux au respect ».
Avant le procès de l'auteur des faits, le public l'a déjà fermement condamné. « Quelques amis et moi aimerions bien rencontrer cet individu ! On aurait quelques mots a lui dire ! Pauvre chien, il valait certainement plus que ce c… », peut-on lire sur la page Facebook créé en réaction à l'événement. Et encore, ce commentaire est plutôt modéré par rapport à d'autres.
Une pétition lancée sur Internet
Par ailleurs, une pétition a été lancée ce week-end. Hier soir, elle comptait plus de 2 500 signataires. L'intitulé : « Justice sévère pour le conducteur qui a roulé avec un chien attaché à la boule d'attelage de sa voiture ». Nathalie Boulfani, une Axonaise à l'initiative de la pétition, ne décolère pas : « Il n'y a pas besoin d'avoir un amour inconsidéré pour les animaux pour trouver ce geste intolérable. Ce sont des êtres vivants, pas des meubles. Quand on ne veut plus d'un animal, il y a pourtant des solutions ! » Grâce aux soutiens apportés à sa cause, elle souhaite une grande sévérité de la part de la justice vis-à-vis de l'auteur. « Quand un individu est capable de s'en prendre aux animaux de la sorte, il est potentiellement dangereux », argumente-t-elle. La loi punit les actes de cruauté de deux ans d'emprisonnement et de 30 000 euros d'amende. Or, il est peu courant que de telle sanction soit appliquée. Bien que les juges soient de plus en plus sévères vis-à-vis de ce type de comportement.
Dernièrement, une affaire avait défrayé la chronique. En août 2009, Mambo, un petit chien, avait été aspergé d'essence puis brûlé vif par deux jeunes personnes à Perpignan. La femme, âgée de 22 ans, qui avait tenu Mambo, a été condamnée à un an de prison dont 6 mois ferme. Son petit ami de 17 ans, qui a mis le feu, a écopé lui aussi d'un an de prison, dont 2 mois ferme.
J.A.


http://www.lunion.presse.fr/node/575366

_________________
Vouloir le possible c'est déja le créer

Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 19:55 (2018) Revenir en haut

Montrer les messages depuis:      
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet


 Sauter vers:   



Sujet suivant
Sujet précédent

Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001/3 phpBB Group :: Dgf Parchemin ::
Traduction par : phpBB-fr.com
Create by dagonfield genesis ::